South Sudan Internet Portal ®

the Gateway to South Sudan

World: Un résumé de : L’education prise pour cible 2018

Source: Global Coalition to Protect Education from Attack
Country: Afghanistan, Bangladesh, Burundi, Cameroon, Central African Republic, Colombia, Democratic Republic of the Congo, Egypt, Ethiopia, India, Iraq, Kenya, Libya, Mali, Myanmar, Nigeria, occupied Palestinian territory, Pakistan, Philippines, Somalia, South Sudan, Sudan, Syrian Arab Republic, Thailand, Turkey, Ukraine, Venezuela (Bolivarian Republic of), World, Yemen

Une étude globale des menaces ou de l'usage de la force, délibérée ou non, contre les élèves, les enseignants, les universitaires, le personnel scolaire et des transports ou les agents de l'éducation; et contre les écoles, les universités et autres institutions éducatives, menées pour des raisons politiques, militaires, idéologiques, sectaires, ethniques ou religieuses de 2013 à 2017.

Attaques contre l'éducation et utilisation militaire des écoles et des universités dans les pays ciblés, 2013-2017

Très lourdement affectés

Pays où des rapports ont documenté 1 000 incidents ou plus d'attaques contre l'éducation ou d'utilisation militaire d’établissements d'enseignement ou 1 000 élèves ou plus et personnel de l'éducation blessés par des attaques contre l'éducation

Lourdement affectés

Pays où des rapports ont documenté entre 500 et 999 incidents d'attaques contre l'éducation ou d'utilisation militaire d’établissements d'enseignement ou entre 500 et 999 élèves et personnel de l'éducation blessés par des attaques contre l'éducation

Affectés

Pays où des rapports ont documenté moins de 500 incidents d'attaques contre l'éducation ou d'utilisation militaire d’établissements d'enseignement ou moins de 500 élèves et personnel de l'éducation blessés par des attaques

RÉSUMÉ DU RAPPORT

Le 14 avril 2014, un groupe de combattants de Boko Haram est arrivé dans ma ville natale à Chibok pendant la nuit alors que les gens dormaient. Ils sont entrés dans la ville en tirant avec des armes, mais je dormais à l'école où j'étudie, et je n'ai rien entendu.

Mon amie m'a réveillé. Elle m'a dit : « Joy, tu n’entends pas ce qui se passe derrière la porte ? » … C'était la première fois que j'entendais les voix des combattants de Boko Haram. Ils criaient et tiraient avec leurs armes.

Nous avions toutes peur. Nous avons prié pour nos familles à la maison, et nous avons demandé à Dieu de les protéger où qu'elles soient.

Alors que nous décidions de ce que nous devions faire, un homme est entré. Nous avons essayé de nous échapper, mais il nous a dit qu'il était policier et que nous pouvions lui faire confiance, qu'il était là pour nous protéger de ce qui se passait dehors. Il nous a demandé de venir, et nous l'avons fait.
Mais il avait menti ! Il n’était pas policier. Il était l’un des Boko Haram.

Par la suite, de nombreux membres de Boko Haram ont commencé à arriver de différentes directions. Ils nous ont dit que nous devions coopérer avec eux parce que ce sont des gens qui tuent sans pitié. Ils nous ont dit de les suivre, et ils nous ont chargées dans trois gros camions pour nous emmener loin de notre école.

J'ai prié et demandé à Dieu de me sauver. Il a répondu à ma prière. J'ai sauté du camion et j’ai couru pendant des heures et des heures pour m'échapper. En chemin, j'ai rencontré deux de mes camarades de classe qui avaient également sauté. Nous avons continué à courir ensemble.

Alors que nous courrions, un homme nous a croisées à moto. Nous l’avons arrêté et lui avons demandé de l’aide. Il nous a ramenées à Chibok.

Chaque fois que je pense à cette nuit horrible, je prie pour la sécurité de chaque élève à l'école partout. Je sais ce que ça fait – ça n’est pas du tout agréable – quand tout ce que tu voulais, c'était étudier et réaliser ton rêve, et tout d'un coup, en seulement quelques minutes, tes espoirs et tes rêves tombent comme une feuille d'arbre.

JOY BISHARA, S’EXPRIMANT DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU, LE 13 OCTOBRE 2017

Lire le rapport complet (en anglais)

Posted in Uncategorised   
Copyright © 2018 South Sudan Internet Portal ®