Press "Enter" to skip to content

Democratic Republic of the Congo: République Démocratique du Congo, UNHCR Mise à jour opérationelle, 1 – 30 avril 2019

Source: UN High Commissioner for Refugees
Country: Angola, Burundi, Central African Republic, Democratic Republic of the Congo, Rwanda, South Sudan

Des affrontements à Ibu Ibu, à 25km de la frontière sudsoudanaise en Province de l’Ituri, ont poussé un nombre nonconfirmé de réfugiés sud-soudanais à se relocaliser plus loin de la frontière. Certains sont retournés au Soudan du Sud, mais sont ensuite revenus en RDC à la recherche de protection internationale.

Un afflux de réfugiés centrafricains a lieu depuis le 4 avril à Mogoro, à 45km de Gbadolite, en Province du NordUbangi. Le HCR et son partenaire la CNR ont préenregistré 3.829 personnes (1.096 ménages).

Alors que le paludisme reste la cause principale de mortalité parmi les réfugiés burundais, le HCR a distribué 20.689 moustiquaires au camp de Lusenda en avril, qui abrite 29.600 réfugiés burundais.

Réfugiés

Réfugiés burundais

  • Du 22 au 27 avril, le HCR et la Commission Nationale pour les Réfugiés (CNR) ont entrepris la vérification physique et l’enregistrement biométrique de 1.090 réfugiés vivant hors camp en Territoire d’Uvira, Province du Sud-Kivu. Chaque réfugié âgé de 12 ans et plus a reçu une carte d’identité individuelle. La remise de papiers d’identité est vitale pour assurer les droits des réfugiés, notamment leur liberté de mouvement, et pour répondre au risque d’apatridie.

  • Alors que le paludisme reste la cause principale de mortalité parmi les réfugiés burundais, le HCR a distribué 20.689 moustiquaires au camp de Lusenda, qui abritait 29.600 réfugiés burundais au 30 avril. 20 personnes à besoins spécifiques au camp de Lusenda et au site de Mulongwe ont également reçu des articles ménagers essentiels (AME).

  • AIDES, partenaire du HCR, a distribué 152 kits hygiéniques à des femmes et filles qui attendaient leur transfert vers le site de Mulongwe, dans les Centres de Transit de Kavimvira, Sange et Monge Monge.

  • Le HCR a organisé deux tournois sportifs (de football et basketball) au camp de Lusenda, dans le cadre d’un projet financé par le Comité Olympique International ayant pour but de protéger les jeunes réfugiés et promouvoir la coexistence pacifique à travers le sport. Ces activités ont rassemblé 921 jeunes réfugiés et congolais, avec une focalisation particulière sur les personnes handicapées.

  • 438 bandes dessinées ont été distribuées par ActionAid, partenaire du HCR, dans deux écoles du site de Mulongwe et six écoles du camp de Lusenda. Ces bandes dessinées, intitulées « Mbote Kinshasa » (« Bonjour Kinshasa » en lingala) vont bénéficier à plus de 9.000 élèves, dont 7.981 réfugiés burundais – le reste étant des élèves congolais.

  • Dans le site de Mulongwe, 60 kits de construction d’abris ont été distribués à des ménages nouvellement arrivés. Le site compte presque 6.800 réfugiés. L’approche du HCR, consistant à permettre aux réfugiés de construire leurs propres abris, les habilite à créer leurs propres solutions de logement. Dans le camp de Lusenda, 415 abris, endommagés par de fortes pluies ces derniers mois, ont été réhabilités.

  • War Child, partenaire du HCR, a organisé un atelier de renforcement de capacités sur le thème des principes basiques de protection, notamment l’identification et le référencement des violations des droits humains. Les 35 participant.e.s (dont 26 femmes) étaient des membres des communautés locales hors camp, ainsi que des représentant.e.s de comités communautaires de protection de l’enfance.

  • Avec la MONUSCO et OCHA, le HCR a formé 68 membres des forces armées congolaises et 66 officiers de police, sur les principes de protection internationale liés aux réfugiés et aux personnes déplacées internes (PDIs).

READ:  South Sudanese surgeon Dr Evan Atar Adaha 52 recalls
Mission News Theme by Compete Themes.